fbpx
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur google
Partager sur tumblr
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Comment sourire peut vous permettre de traverser votre divorce ?

La semaine dernière, je me rendais dans un commerce de mon quartier. Le commerçant supposait que j’avais passé de bonnes fêtes de fin d’année ! Pour être honnête, j’ai été surprise de sa remarque ! Ma première pensée a été de me dire : il débloque ! Je n’ai passé ni de bonnes ou mauvaises fêtes, j’ai beaucoup travaillé et je me sens plutôt fatiguée. Serait-ce le pouvoir magique de mon nouveau maquillage ? Je n’étais pas maquillée !!!! En remontant dans ma voiture, je continue à réfléchir et je comprends qu’il avait interprété mon sourire comme un signe de bien-être, de gaieté. En poursuivant ma réflexion sur la situation, je me suis rendue compte que son sourire en retour et ses gentils mots m’ont fait du bien. J’ai gardé ce sourire pendant le trajet retour. Ma journée commençait super bien. 

En fait, j’ai aussi réalisé que depuis ma séparation, sourire est devenu un nouveau mode automatique de fonctionnement. J’ai réalisé que je souriais très souvent, particulièrement dans les moments de fatigue, d’énervement ou lorsque je fais face à une personne en colère (derrière son volant par exemple) ! Le cerveau ne faisant pas la différence entre une situation réelle et inventée de toute pièce, le fait de sourire lui envoie l’information que vous allez bien.

« Nous ne saurons jamais tout le bien qu'un simple sourire peut être capable de faire ».

Mére Theresa

Elle parlait de sourire aux autres, n’est-ce pas ? Mais ce mécanisme fonctionne aussi pour soi même ! Le sourire a un effet boomerang :

  • il vous fait du bien,
  • il fait du bien aux autres.

Vous recevez le bien qu’il fait aux autres et vous renvoyez ce bien être à la personne avec laquelle vous êtes en communication. Même sans prononcer un mot. Vive le cercle vertueux du sourire !

Le pouvoir secret du sourire

Comme Ron Gutman nous l’explique dans cette vidéo , le fait d’actionner même légèrement les lèvres, sans rire aux éclats, a un impact sur votre santé : il diminue le niveau de stress et toutes les hormones qui y sont liés, libère des hormones du bien-être comme l’endorphine. Il réduit également la tension artérielle. L’activation des muscles de votre visage modifie le traitement neuronal du contenu émotionnel de votre cerveau de manière à nous sentir mieux lorsque nous sourions. Sourire active le mécanisme de récompense, mieux qu’en mangeant le meilleur chocolat de la terre ! Une étude britannique nous informe qu’un seul sourire va générer le même niveau de stimulation et donc de plaisir que de manger 2 000 barres de chocolat. La même étude affirmait qu’un seul sourire avait les mêmes effets que de recevoir la somme de 16 000 livres sterling en espèces. 

Enfin, sourire donne une bonne image de vous : une étude de l’université de Penn State a démontré que lorsque vous souriez vous n’êtes pas uniquement perçu comme joyeux, agréable, plus beau mais comme plus compétent. Sourire apporte cette belle assurance qui permet d’affronter les aléas de la vie.

Sourire et divorcer : impossible ?

Je sais très bien que lorsque vous êtes plongés en plein milieu du marasme de notre séparation ou de votre divorce, que vous êtes submergés par les émotions, sourire est vraiment la dernière chose qui vous vient à l’esprit. Simplement parce que rien, absolument rien, nada, niente, nichts, vous donne envie d’esquiver la moindre mimique, de détendre vos muscles faciaux. Vous souvenir de votre enfant intérieur est loin d’être u automatisme et/ou vous attriste encore plus. Certains auront aussi besoin de se tourner vers une molécule chimique pour surmonter cet état. J’ai même certain de mes clients, qui par le poids de la séparation, ne savent plus comment sourire ! Comme je les comprends ! N’oubliez pas que je suis passée par là. Que j’ai vécu ces douleurs. Sourire à participé à ma reconstruction. C’est aussi ce qui peut vous arriver si vous décidez d’adopter le sourire. Quelle que soit la difficulté de votre divorce, votre séparation, quel que soit le moment où vous en êtes dans ce processus de guérison, si vous preniez la décision d’aller mieux ? Rappelez-vous des effets communiquant d’une crise de fou rire, ou positifs que procurent sur vous le rire de votre enfant, d’un gag que vous regardez à la télévision ?

Comment sourire alors que sa vie est bouleversée par une rupture amoureuse ?

C’est simple comme un sourire !!! De nombreuses solutions s’offrent à vous : associez-les, cumulez-les, choisissez celles qui vous conviendra le mieux pour que cela devienne automatique. La méthode est facile à adopter et surtout utile pour en faire un nouveau mode de vie. L’essayer c’est l’adopter ! 

Alors activez vos muscles faciaux de temps à autre 

  • dans votre voiture, 
  • devant votre miroir ; 
  • en traversant la rue alors que vous croisez quelqu’un sur le passage piéton ou que vous regardez l’automobiliste qui vous laisse passer. 
  • Souriez aux personnes que vous croisez à la caisse du supermarché, dans le bus, le métro, …. 

Vous avez de nombreuses occasions de vous faire du bien gratuitement.  

Surtout n’oubliez pas d’observer les effets de votre sourire (et celui que les autres vous renverront) sur votre corpsPensez à la sensation que provoque en vous ces sourires.

Connectez-vous à la chaine youtube, au podcast de votre humoriste préféré. Lorsque vous identifiez des moments de tristesse, lorsque vous savez à quel moment de la journée vous allez vous mettre à cogiter, anticipez le moment et regardez vos sketches cultes. C’est pareil avec des films humoristiques que vous affectionnez et qui n’ont pas d’histoire familiale. Si vous aviez l’habitude de regarder en famille « le père noël est une ordure », optez pour un autre film de la troupe du splendide.  Regardez ces vidéos comme vous prendriez une nouvelle médication. Anticipez en détectant le moment où déclenchez la séance avant que l’émotion ne soit trop forte, n’en sera que plus efficace. Observez à nouveau comment vous arrivez à oublier, à vous détendre. Cela fonctionne aussi avec une émission radio, télé humoristique.

Inscrivez-vous à un club de yoga du rire. C’est l’idéal ! 

Je viens de commencer la pratique de cette activité et quel dommage de ne pas avoir commencé plus tôt. J’ai adoré ! Vous n’êtes pas obligé de rire à gorge déployée, sourire suffit, mais je mets ma main à couper que les rires des autres participants seront contagieux. Pendant une heure, vous déposerez vos soucis à la porte, et je crois qu’au moins quelques instants, en quittant la séance, vous pourriez oublier de les reprendre. 

Je me souviens que lorsque j’ai pris conscience de ce super pouvoir, je l’ai testé immédiatement et j’ai mesuré la transformation qu’il opérait sur moi dès quelques jours successifs de pratique. Je l’ai adopté comme mode de vie. Je me surprends à sourire autour de moi, quelle que soit la circonstance.  A tel point que je ne m’en rends plus compte. 

Mes fêtes de fin d’année ont été bonne et fatigante, certainement pas exceptionnelle et énergisante ! Que ce commerçant reçoive toute ma gratitude de me l’avoir fait remarquer à nouveau et de me donner l’envie de vous le partager.

>
Retour haut de page