fbpx

Et si votre plus grand ennemi était votre carte de crédit ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Comment vivre avec votre carte bleue en plein divorce ?

En deux mots :  à quoi correspond votre carte de crédit ? C’est simplement un prêt bancaire à court terme avec des intérêts faramineux. Combien en avez-vous dans votre porte-monnaie : 2, 3, 6 ?

Autant de moyens de vous enfoncer et de ne pouvoir relever la tête d’une situation financière inextricable.

Si vous n’êtes pas en mesure de payer en ce moment, quelle capacité aurez-vous le mois prochain de rembourser cet achat, plus les intérêts ? Sachant que vous ne vous êtes pas servi d’une mais de plusieurs cartes pour plusieurs achats et que le mois prochain et celui d’après vous rééditerez les opérations ! Je sais que ce n’est pas facile et que vous avez envie de souffler, de vous faire plaisir ou de contenter vos enfants. Alors :
❶ Supprimez les débits différés

❷ Établissez un budget qui vous permettra de rembourser vos dettes bancaires

❸Diminuez votre autorisation de découvert.

Vos CB : le plus grand ennemi de votre divorce ou de votre séparation.

Vous serez peut être amené à penser que votre meilleur allié est l’une ou l’autre de vos cartes de crédit, ou toutes ! Vous vous direz quelles sont votre salut ! Et pourtant c’est tout le contraire. Elles sont celles qui vous font prendre tous les risques.

Si vous ne pouvez pas permettre de payer maintenant, comment voulez-vous être en capacité de payer le mois prochain la même somme plus les intérêts ? Le crédit est le moteur de l’économie. Statistiquement, chacun utilise ce moyen de réglement comme un prêt à court terme avec des intérêts élevés. Ne vous laissez pas prendre au piège du système, moteur de l’économie.

Vous devez impérativement vous entourez de professionnels qui vous aideront à vous sortir au plus vite de cette situation. Ne vous enfoncez pas la tête sous l’eau, car vous irez de mal en pire

Pourquoi votre carte bleue ne vous apportera aucun réconfort !

J’appelle cela le shopping thérapeutique. Nous cherchons par tous les moyens à nous faire plaisir. Les achats de vêtements, de vacances, de restaurants… deviennent une source de profonde satisfaction. Cela permet de se sentir mieux. Toute la société nous y invite ! Toutes les stratégies marketing sont mises en place pour obtenir ce moment de satisfaction dont les effets ne sont que de courte durée et qui parfois tournent à votre désavantage, car nous n’aurions jamais dû dépenser cet argent (cf post de dire le jour du post sur la CB).

Votre carte bancaire devrait devenir votre pire ennemi pour ne pas vous ajouter de problèmes supplémentaires. Vous en avez assez ! Ne diminuez pas inconsciemment vos capacités financières pour ne pas entraver votre reconstruction.. Vous avez besoin de cet argent pour payer votre avocat, faire une formation, aménager votre logement… Vous avez assez de contraintes. N’en ajoutez pas.

De plus ces dépenses sont un leurre au bien-être. Avancez sur le chemin de la transition, réservez une séance de coaching pour travailler sur votre budget et vous apporter toute la sérénité dont vous avez besoin. Optez pour des espèces pour des dépenses hebdomadaires (consultez cet article)

Retour haut de page