fbpx

Au moment du divorce, une aide est souvent indispensable, mais laquelle. Déjà perdu et noyé dans sa propre situation, embourbé dans les méandres du divorce ou de la séparation, que choisir un thérapeute, un coach  ou les deux ? 

Je lis au travers des témoignages du groupe privé que j’anime ou j’entends parfois en séance des hommes et de femmes qui se perdent et perdent leurs mariages parce que le flot d’émotions est trop lourd, que la spirale infernale descendante des émotions est trop bouleversante, qu’ils ou elles ne trouvent pas de solution, et surtout que cela dure trop longtemps. 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Partager sur skype
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Qu'est-ce que le coaching divorce ?

Le coaching personnel en divorce, pratiqué selon l’organisme certificateur CDC est un processus de travail en tête-à-tête avec un client pour l’aider à traverser les moments difficiles de son divorce et l’aider à prendre les meilleures décisions possibles pour son avenir en fonction de ses désirs particuliers, de ses besoins et préoccupations.

Le coach met en place un processus créatif pour maximiser les potentiels personnels et professionnels  de ses clients. Le coaching est un service distinct qui est 100 % concentré sur la vie de l’individu relatif à la fixation d’objectifs, la création de solutions et la gestion des changements personnels. 

Un Coach Divorce CDC®  se concentre sur l’une des voies qui posent problème à son client  pour le soutenir dans le processus de divorce :

  • Faire le travail interne pour pouvoir avancer dans l’accomplissement de ce qui est le plus important pour le client;
  • Fixer des objectifs et prendre des mesures qui aident les individus à atteindre leurs objectifs; et
  • Transformer l’histoire du divorce en action du divorce.

Le coach divorce personnel déroule sa séance autour des décisions à prendre, grandes et petites, chaque jour. C’est la plus grande différence entre le coaching et la thérapie en matière de divorce – transformer l’histoire du divorce en action du divorce, c’est-à-dire prendre de meilleures décisions pendant le divorce en fonction des besoins et des désirs et reconnaître que la justice émotionnelle ne sortira pas du processus juridique.

psy ou coach

La gestion des émotions selon le coaching

Bien entendu chaque personne accompagnée va expérimenter des émotions au cours des séances d’accompagnement, tout simplement parce qu’un divorce, une séparation fait vivre des montagnes russes émotionnelles. 

C’est important que ces émotions se manifestent. Ils ne faut absolument pas les nier. Au contraire, il faut les vivre, les maîtriser et les transformer. 

Un divorce, une séparation fait vivre un rouleau compresseur émotionnel.

Sandrine Coach Divorce Certifiée CDC® Tweet

Une séance de coaching peut-être le seul endroit pour pouvoir exprimer ses émotions, séance après séance. C’est un espace sécurisé pour pouvoir laisser couler les larmes. 

Alors que les émotions se manifestent, l’écoute, l’empathie, la bienveillance et l’énergie du coach vous permettra d’identifier les émotions, de savoir ce qui les déclenche, de les transformer et à terme de les anticiper. Débarrassez du poids des émotions, vous prendrez des décisions de manière assumée en toute conscience.

Les principales différences entre un coach et un psy

Le thérapeute est un expert
Le coach est un partenaire
  • S’intéresse au “pourquoi ?”
  • Revient dans le passé
  • Accueille des patients
  • Intervient dans un situation de crise
  • Évalue, diagnostique, traite les menaces émotionnelles et les dysfonctionnements ou désordres mentaux 
  • En sexualité
  • Des comportements anormaux
  • Des pathologies psychologiques
  • De la psychothérapie
  • De la réhabilitation
  • Des problèmes d’origine familiale
  • Des abus et traitement des troubles de la personnalité
  • S’intéresse au  “qu’est-ce qu’on en fait ?”
  • Concentré sur l’avenir
  • Accueille des clients
  • Se concentre sur le meilleur de soi même du client
  • Gère le processus
  • Le client reste l’expert de sa vie, désirs et besoins
  • Créé des objectifs et des résultats
  • Gère le changement personnel
  • Doté de capacités de communication et d’empathie
  • Pose des actions pratiques pour transformer le divorce ou la séaparation

 

Ce que n’est pas un coach

Un coach n’est donc pas un thérapeute et ne peut pas intervenir en cas de pathologies lourdes, de troubles psychologiques. En revanche, il doit avoir un réseau de thérapeutes qu’il peut conseiller à ses clients. 

>
Retour haut de page