fbpx

Vous venez de décider de votre séparation, de votre divorce, ou vous les subissez. Vous êtes incapable de réfléchir tant vous êtes abasourdi, submergé. 

Nous sommes tous dans le même cas, c’est humain ! Notre cerveau s’emballe, s’affole, nos émotions désagréables et nos peurs prennent le dessus. De fait, rien de bon ne se met en marche. Nous ne savons par où commencer, à part peut-être contacter un avocat. Oui, mais lequel ? Car là aussi, nous n’imaginons pas partir pour des années de collaboration, même dans le cas d’une séparation à l’amiable. Nous pensons aux enfants et à ce que nous allons pouvoir leur dire, sans même comprendre ce qui nous arrive … Le piège de cette séparation est en train de se refermer sur nous même et nous entraine avec lui vers les abîmes de la rupture. Même si c’est compliqué ou difficile, s’obliger à rester pragmatique permettra de sortir la tête de l’eau et évitera un grand nombre d’erreurs. 

Numérisez tous vos documents importants

Que vous ayez eu la charge pendant vos années de vie commune de l’administratif ou pas, profitez des premiers moments pour numériser ou photocopier tous les documents administratifs utiles pour la suite de la procédure. Cette action est utile car les professionnels vous demanderont ces éléments. et elle vous permettra de faire un point précis sur votre situation, surtout si la répartition des tâches impliquait que vous n’ayez jamais mis votre nez dans cette matière ou que vous ayez une aversion pour l’administratif. Faites un double de tous les documents même ceux qui vous semble insignifiants : livret de famille, comptes bancaires, compte épargne, compte titre, bourse, fiches d’imposition, titre de propriété, carte grise, carte d’immatriculation du bateau, …. Si aujourd’hui l’échange est encore possible, il le sera peut-être moins dans quelques semaines. Vous devez vous protéger et éviter des batailles pour obtenir des documents qui sont aujourd’hui accessibles

programmer sa séparation

Commencez à écrire

le bien fait de l'écrit

Dans une situation de séparation l’écrit est fondamental. Il permet de faire le tri dans ses idées, de transformer les épreuves, d’améliorer sa communication, de se libérer des émotions et de constater son évolution. Tout ce que vous déposerez sur le papier encombrera moins votre esprit et vous permettra d’être plus factuel et moins porté sur l’émotionnel quand vous devrez partager cette nouvelle à votre entourage. 

Ecrivez sur tout ce qui vous vient à l’esprit, votre histoire, votre rupture, les choses à faire, les solutions à trouver.

Vous devez aussi écrire sur l’organisation des enfant pour prendre de la hauteur et organiser votre coparentalité. Vous trouverez sur ce sujet précis, un manuel en 3 étapes : comment annoncer sa séparation à ses enfants

Contactez votre banquier

Cette démarche est primordiale surtout si vous n’avez pas l’habitude de gérer les comptes de la famille. Votre banquier est votre meilleur allié et vous avez tendance à l’oublier. Il est essentiel que vous l’informiez de votre changement de situation de manière à ce qu’il évite que votre futur ex-partenaire contracte des dettes ou se servent du compte joint pour faire des cadeaux somptueux à la nouvelle personne rencontrée. Il faudra peut-être faire preuve de courage, car vous découvrirez peut-être des comptes comme des dettes dont vous n’aviez pas connaissance. Le banquier est aussi un professionnel à mettre dans votre équipe gagnante, au même titre que le coach divorce certifié, car il peut vous accompagner dans la définition de votre budget futur. 

Changez vos habitudes

Le meilleur des atouts dans cette nouvelle organisation de vie qui s’amorce est dès le début d’envisager votre organisation différemment. Pour ceux qui me suivent, vous m’avez déjà entendu vous dire que vous n’êtes pas cette situation de divorce ou de séparation. Le mode automatique dans lequel vous avez fonctionné ces dernières années est un frein au changement. Listez vos habitudes, vos organisations et choisissez petit à petit de changer certaines d’entre elles. Je pense par exemple au volume des courses, au jour des courses, etc… Instaurez de nouveaux rituels que vous ferez seul ou avec vos enfants vous permettra de lutter contre le poids de la solitude. N’hésitez pas à vous pencher sur des activités que vous auriez toujours aimé faire sans y parvenir. Elles seront sources de motivation, de soutien et vous permettront de rencontrer des gens qui partagent les mêmes centres d’intérêts.  

Entourez- vous

Vous trouverez sur ce blog, le groupe privé facebook, les pages facebook et instagram de Divorce & Solutions un grand nombre de ressources pour vous accompagner dans cette démarche, comme par exemple le plan de coparentalité ou comment établir son budget, comment gérer vos dettes

Mais ce n’est pas suffisant. L’entourage est essentiel pour aller de l’avant et il vous appartient de construire votre équipe qui vous permettra de prendre les bonnes décisions, surmonter l’épreuve que vous traversez, prendre soin de vos enfants et envisager l’avenir avec sérénité. 

L’équipe gagnante

L’avocat

Le coach

Vous connaissez mon leitmotiv : nous sommes la sommes des 5 personnes que nous fréquentons le plus. Dans cette situation de séparation où souvent et notamment dans les débuts, le flou absolu est prédominant, il est indispensable de vous entourer au mieux des personnes qui vont vous permettre de surmonter l’épreuve et reprendre le contrôle de votre vie. Consultez l’article sur l’équipe gagnante

Votre premier réflexe est de prendre rdv avec un avocat. Ce professionnel est certes essentiel, que vous décidiez un divorce par consentement mutuel ou pas. En revanche, vous n’imaginez pas les délais de certaines juridictions qui sont au-delà d’un an à un an et demi. Vous allez devoir collaborer avec ce professionnel pendant 2 nombreux mois, voire des années. Il est important de le choisir avec soin pour s’entendre au mieux avec sa pratique. Vous trouverez sur ce blog quelques articles, sur les questions à poser lors du premier entretien, comment le choisir et comment collaborer

Ce nouveau métier du care forme des professionnels à vous accompagner avant, pendant et après le divorce ou la séparation. Seul un coach divorce certifié CDC® est habilité à vous soutenir dans la coparentalité, à vous accompagner dans la construction de votre dossier pour l’avocat, à vous soutenir dans votre processus décisionnel, à envisager tous les aspects financiers de votre nouvelle vie, à vous permettre de reprendre le contrôle de votre vie et d’envisager un avenir épanouissant. Un coach divorce certifié a des devoirs et des obligations et doit rendre des comptes sur ces pratiques, le nombre d’heures d’accompagnement qu’il effectue dans l’année, justifier de ses nouvelles formations annuelles pour conserver sa certification. 

Retour haut de page